Place de la culture

Les
actus

Journées des associations au musée du quai Branly

Du 04/04/2019 au 06/04/2019

#VIVREENSEMBLE #MUSEE #PARTAGE #ATELIER #BAL

 

Durant trois jours ouverts à tous, venez fêter le « vivre ensemble » au musée !

 

En tant que membre de la mission « Vivre ensemble » du ministère de la Culture, le musée s’engage tout au long de l’année auprès de structures sociales pour se rendre accessible à tous les publics.

 

Pour la première fois et durant trois jours, le musée met à l’honneur ces acteurs sociaux engagés et vous propose de nombreuses activités gratuites afin de comprendre l’importance de la culture dans l’inclusion sociale. De beaux moments de partage, de convivialité et de création en perspective !

Au programme : des visites guidées du musée, des tables rondes, des initiations collectives par des artistes en exil, des ateliers, un bal populaire...

 

Toutes les activités sont gratuites ! La plupart sont en accès libre, d’autres sont sur réservation conseillée. Consultez le programme et tous les détails de cette programmation !

Paris lance la Fabrique de la Solidarité

Du 30/03/2019 au 30/03/2019

 

#SOLIDARITÉ #FAIREENSEMBLE #LUTTE #EXCLUSION #CLICHÉS #SANSABRIMAISPASSANSTALENT

 

Au lendemain de la Nuit de la Solidarité et de la mobilisation citoyenne autour du Centre d’accueil humanitaire de la Chapelle, emblème du « Paris Solidaire », la Maire de Paris a annoncé la création d’un lieu ressource convivial, pour tous les Parisien.ne.s souhaitant agir dans le domaine de la lutte contre l’exclusion. La Fabrique de la Solidarité ouvrira dès le Printemps 2019.

 

La Fabrique de la Solidarité est un lieu où les barrières tombent : où une personne en situation de rue peut être porteuse d’un projet, où les personnes avec abri ont les clés pour agir auprès des personnes sans-abri, où les professionnels de la Ville et des associations se rencontrent et échangent…

 

Le projet de la Fabrique de la Solidarité a été co-construit avec les Parisien.ne.s, avec et sans-abri, et les professionnels institutionnels et associatifs de la lutte contre l’exclusion, à l’occasion de quatre ateliers participatifs.

 

Ce lieu a pour objectif d'être une porte d'entrée vers la solidarité, un lieu convivial avec une programmation culturelle autour de la solidarité et de la valorisation des talents des personnes sans-domicile. 

Mais également un incubateur et une fabrique pour les projets citoyens et solidaires en lien avec le Budget participatif, et un espace inter-associatif ouvert au public. 

 

Dans le cadre de la Nuit de la solidarité, la Fabrique organise deux formations gratuites et ouvertes à tout.e.s pour en apprendre sur le sans-abrisme en France à l'abri des clichés, pour savoir comment agir et surtout, comment aller vers des personnes en situation d'exclusion. 

Pour s'inscrire, rendez-vous ici.

"Les invisibles" film réaliste et actuel

Du 09/01/2019 au 09/03/2019

 

#LESINVISIBLES #FILM #GRANDEPRÉCARITÉ #FEMMES #PORTRAITS

 

Le travail qui a nourri cette comédie sociale est de fait palpable : outre le temps passé dans des centres d’accueil pour femmes, Les Invisibles est surtout l’adaptation sur grand écran de la démarche au long cours de la réalisatrice Claire Lajeunie qui livrait en 2015 le documentaire Femmes invisibles : survivre dans la rue, une galerie de portraits de ces femmes de plus en plus nombreuses.

 

Ce film de Louis-Julien Petit raconte la fermeture de l’Envol, centre d’accueil de jour pour femmes SDF et la réinsertion dans l'urgence de ces femmes, aidées par les travailleuses sociale prêtes à tout.

Sur fond de grande précarité (ici, dans le Nord de la France), il s'attache avec humour à faire triompher la solidarité, quitte à embrasser la désobéissance civile face aux décisions administratives qui occultent les personnes derrière les chiffres. 

 

Un film juste et positif, qui lève le voile sur le quotidien de ces femmes dites invisibles car contraintes de se cacher, de se déplacer régulièrement ou d’essayer de se fondre dans la masse pour garantir leur sécurité.

Le côté réaliste, c'est qu'une grande partie des actrices du film ont connu le monde de la rue. L'actrice Corinne Masiero qui incarne la diectrice de l'accueil de jour raconte dans des interview comment le théâtre l'a aidée à se sentir légitime après la rue. 


À Paris, La Cité des dames vient d'ouvrir, c'est le 3ème accueil inconditionnel dédié aux femmes en grande précarité qui représentent aujourd'hui 40% des personnes sans-domicile en France. 

Des sneakers comme Jay-z

Du 01/03/2018 au 31/12/2019

 

#PHOTO #MODE #DIGNITÉ #TÉMOIGNAGES #BÉNÉVOLES

 

« Des sneakers comme Jay Z » est un projet réalisé et porté par quatre bénévoles du vestiaire du Centre de Premier Accueil Paris-Nord géré par EMMAÜS Solidarité, qui a fermé le 31 mars 2018 et de deux photographes professionnels. Ensemble, ils ont réalisé une série de 46 portraits photographiques avec textes pour témoigner du rôle de l’habillement, de son influence sur l’identité culturelle et de l’espoir qui se cache parfois dans le choix de la couleur d’un pull ou le col d’une veste.

« Nous avons entrepris d’en savoir plus, de comprendre ce qu’il se passait à la boutique du CPA de Porte de la Chapelle, devant les caisses d’habits d’occasion. Ces vêtements qu’ils portent et qui ont appartenu à d’autres. Que représentent-ils pour eux? »  Bénévole à EMMAÜS Solidarité

 

Avant la fermeture de ce centre le 31/03/18, Valérie et trois autres bénévoles ont réalisé une série de 46 portraits photographiques accompagnés de témoignages pour illustrer le rôle de l'habillement, dans l'affirmation de l'identité culturelle notamment, mais surtout l'espoir qui se cache parfois derrière la coupe d'une veste ou la couleur d'une chemise. 

 

Les images qui en résultent ont d'abord été accrochées sur les murs du centre d'accueil et éditées sous forme de catalogues vendus au profit d'Emmaüs. 

Elles ont ensuite fait l'objet d'une projection au 104 avant d'avoir été exposées tout l'été à Arles, pour le célèbre festival des Rencontres photographiques.

Tout juste revenues de la Quinzaine photographique de Nantesles oeuvres seront visibles à la Villette, à partir du 30 Novembre prochain.