Place de la culture

Résultats du grand débat de la Culture

Du 23/04/2019 au 23/04/2019

#granddebat #culturepour tous #patrimoine

 

Dans le cadre du Grand Débat National, Beaux Arts Magazine et la Fondation du patrimoine, qui œuvre depuis 1996 à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine français, ont organisé, du 18 février au 18 mars 2019, le Grand Débat de la Culture.

 

Trois grands enjeux nationaux ont été identifiés : la culture pour tous, l’éducation artistique et culturelle et le patrimoine.

 

En parallèle, 24 débats ont été organisés dans toute la France, dont vous trouverez les restitutions dans la rubrique « Débats publics ».

 

Retrouvez les résultats de la consultation, remis au Ministre de la Culture Franck Riester mardi 23 avril 2019 : https://granddebatculture.fr

Exposition photo de la Maison des journalistes

Du 03/05/2019 au 31/05/2019

#photo #exposition # exilés

 

A l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, les journalistes exilés et photographes de Magnum Photos croisent leurs regards pour raconter des expériences très personnelles autour des notions d’exil, d’accueil, de répression, de résistance, de succès ou d’échec.

Sous forme d'exposition, les oeuvres seront publiées également dans un journal gratuit tiré à 40 000 exemplaires.

 

Vernissage vendredi 3 Mai à 17h30 suivi d'une rencontre-débat à l'auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris.

Pour plus d'informations : http://www.maisondesjournalistes.org/invitation-exposition-dici/ 

Le Carillon fait son cirque

Du 13/02/2019 au 13/02/2019

#SOLIDARITÉ #LOCALE #LIENSOCIAL #LANCEMENT

 

Le réseau de solidarité créé par l'association La Cloche, arrive dans le 17e arrondissement, l'occasion de faire la fête entre voisins avec et sans-domicile. 

Après la zone Nord, la zone Sud et la zone Est, le Carillon investit la zone Ouest de Paris, à commencer par le 17e. 


Un réseau solidaire se compose d'habitants avec et sans-domicile, de commerçants solidaires, d'associations et d'entreprises partenaires. 

Le but est, à échelle micro-locale, de rompre l'isolement de chacun en créant la rencontre tous les mois lors d'évènements de quartiers, mais aussi au travers d'activités culturelles (une radio, une chorale, etc) et de sensibilisation.  

 

Changer le regard sur le monde de la rue, faire-ensemble, rendre aux personnes en situation d'exclusion leur pouvoir d'agir et leur singularité sont autant d'objectifs que se donnent ces petits réseaux qui se multiplient à Paris, en banlieue et dans les grandes villes de France.  

 

Le 13 Février, la soirée de lancement du Carillon 17e mettra à l'honneur les arts du cirque : on pourra y pratiquer toutes sortes d'activités cirquassiennes, assister à un spectacle de magie, ainsi qu'à une représentation de la chorale de la Cloche. 

Plus d'infos ici 

"Les invisibles", un film réaliste et actuel

Du 09/01/2019 au 09/03/2019

 #LESINVISIBLES #FILM #GRANDEPRÉCARITÉ #FEMMES #PORTRAITS

 

Le travail qui a nourri cette comédie sociale est de fait palpable : outre le temps passé dans des centres d’accueil pour femmes, Les Invisibles est surtout l’adaptation sur grand écran de la démarche au long cours de la réalisatrice Claire Lajeunie qui livrait en 2015 le documentaire Femmes invisibles : survivre dans la rue, une galerie de portraits de ces femmes de plus en plus nombreuses.

 

Ce film de Louis-Julien Petit raconte la fermeture de l’Envol, centre d’accueil de jour pour femmes SDF et la réinsertion dans l'urgence de ces femmes, aidées par les travailleuses sociale prêtes à tout.

Sur fond de grande précarité (ici, dans le Nord de la France), il s'attache avec humour à faire triompher la solidarité, quitte à embrasser la désobéissance civile face aux décisions administratives qui occultent les personnes derrière les chiffres. 

 

Un film juste et positif, qui lève le voile sur le quotidien de ces femmes dites invisibles car contraintes de se cacher, de se déplacer régulièrement ou d’essayer de se fondre dans la masse pour garantir leur sécurité.

Le côté réaliste, c'est qu'une grande partie des actrices du film ont connu le monde de la rue. L'actrice Corinne Masiero qui incarne la diectrice de l'accueil de jour raconte dans des interview comment le théâtre l'a aidée à se sentir légitime après la rue. 


À Paris, La Cité des dames vient d'ouvrir, c'est le 3ème accueil inconditionnel dédié aux femmes en grande précarité qui représentent aujourd'hui 40% des personnes sans-domicile en France. 

Le B.A.A.M prépare son premier festival

Du 01/06/2019 au 01/06/2019

 #FESTIVAL #SOLIDARITÉ #INCLUSION #CULTURE

 

Le B.A.A.M (Bureau d'Aide et d'Accompagnement des migrant.e.s) a lancé une campagne de financement participatif afin de célébrer dignement 3 ans d'aide à l'intégration des exilé.e.s arrivés en France depuis 2015. 

 

La page de la cagnotte dédiée souligne les intentions du B.A.A.M : organiser une fête avec et pour les réfugié.e.s, à l'image de toutes les actions de l'association. 


Son pôle culturel très développé sera notamment à l'honneur : l'évènement sera culturel, riche, varié, et constituera un espace d'échange à travers la création artistique. Débats, concerts, tables-rondes, cuisine et performances seront au coeur de ce festival grâce auquel, avec les fonds récoltés, les ateliers artistiques menés par les membres du B.A.A.M pourront se poursuivre. 

Des sneakers comme Jay-z

Du 01/03/2018 au 31/12/2019

 #PHOTO #MODE #DIGNITÉ #TÉMOIGNAGES #BÉNÉVOLES

 

« Des sneakers comme Jay Z » est un projet réalisé et porté par quatre bénévoles du vestiaire du Centre de Premier Accueil Paris-Nord géré par EMMAÜS Solidarité, qui a fermé le 31 mars 2018 et de deux photographes professionnels. Ensemble, ils ont réalisé une série de 46 portraits photographiques avec textes pour témoigner du rôle de l’habillement, de son influence sur l’identité culturelle et de l’espoir qui se cache parfois dans le choix de la couleur d’un pull ou le col d’une veste.

« Nous avons entrepris d’en savoir plus, de comprendre ce qu’il se passait à la boutique du CPA de Porte de la Chapelle, devant les caisses d’habits d’occasion. Ces vêtements qu’ils portent et qui ont appartenu à d’autres. Que représentent-ils pour eux? »  Bénévole à EMMAÜS Solidarité

 

Avant la fermeture de ce centre le 31/03/18, Valérie et trois autres bénévoles ont réalisé une série de 46 portraits photographiques accompagnés de témoignages pour illustrer le rôle de l'habillement, dans l'affirmation de l'identité culturelle notamment, mais surtout l'espoir qui se cache parfois derrière la coupe d'une veste ou la couleur d'une chemise. 

 

Les images qui en résultent ont d'abord été accrochées sur les murs du centre d'accueil et éditées sous forme de catalogues vendus au profit d'Emmaüs. 

Elles ont ensuite fait l'objet d'une projection au 104 avant d'avoir été exposées tout l'été à Arles, pour le célèbre festival des Rencontres photographiques.

Tout juste revenues de la Quinzaine photographique de Nantesles oeuvres seront visibles à la Villette, à partir du 30 Novembre prochain. 

Le Festival c'est pas du luxe

Du 21/09/2018 au 23/09/2018

#festival #grandeprécarité

 

Le festival est né de l’expérience de la Fondation Abbé Pierre qui accompagne des personnes en grande précarité depuis 20 ans et travaille à redonner confiance à ses bénéficiaires par la pratique artistique. Un mot d’ordre : l’accès à la pratique artistique ne doit pas être un luxe.

 

« C’est pas du luxe ! » est à la fois un festival et un processus quotidien qui met en lien des artistes, des institutions culturelles et des structures de l’action sociale, porté par la Fondation Abbé Pierre, La Garance (Scène Nationale de Cavaillon), l’association Le Village et Emmaüs France.

 

La Fondation défend la présence d’artistes dans les lieux d’accueil de personnes en situation de grande précarité (accueils de jour, centre d’hébergements, pensions de famille , CADA …) en considérant que ces rencontres peuvent permettre la création de projets artistiques de grande qualité, de repenser le rapport au travail social et d’apporter aux personnes accompagnées un ingrédient indispensable à leur vie.

 

Du  21 au 23 septembre 2018 à Avignon.

Plus d’informations en cliquant ici.

Homère(s) au Paris-Villette

Du 06/06/2018 au 16/06/2018

#Théâtre #Détenus

 

Une série-théâtrale en dix épisodes du 6 au 16 juin au Théâtre Paris-Villette pour une deuxième saison de l'Iliade interprétée par des détenus du Centre Pénitentiaire de Meaux et des comédiens professionnels. Luca Giacomoni explique : « Depuis quelques années, j’entends autour de moi cette expression : nous sommes en guerre. Quel en est le sens ? Et surtout, le théâtre peut-il nous aider à comprendre les racines et la dynamique d’un conflit ? La lecture d’Homère m’a aidé à comprendre toute l’ambivalence contenue dans le mot guerre, un mouvement de bascule entre l’absurdité du geste et sa nécessité. L’occasion de porter sur scène Iliade s’est présentée au centre pénitentiaire de Meaux, lorsque j’ai rencontré ces hommes qui – par leurs visages et leurs corps – incarnaient à mes yeux les héros et les rois du mythe grec. ».

 

Représentations du 6 au 16 juin,

Théâtre Paris-Villette, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris.

Plus d’informations et détail des tarifs en cliquant ici.